News

Prix de l’immobilier à Paris : plus de 10 000 € du m²

C’est officiel, l’immobilier à Paris a franchi un nouveau cap : il faut débourser en moyenne 10 000€/m² pour devenir propriétaire. Un montant qui n’est pas accessible à qui veut et qui a beaucoup progressé ces dernières années. Zoom sur les données dans la capitale.

Les prix de l’immobilier à Paris atteignent des sommets


Les agents immobiliers l’avaient annoncé, la donne a été confirmée par les notaires cet été. Les prix de l’immobilier à Paris ont pour la première fois dépassé les 10 000€/² en moyenne. Ce constat a été fait suite à l’analyse des avant-contrats signés devant les notaires parisiens entre juin et août 2019. Ces documents sont d’excellents indicateurs quant à l’état du marché immobilier. Suite à leur analyse, les notaires annoncent que le coût de la pierre dans la capitale atteindra les 10 280€/m² fin octobre 2019. 


Un récent communiqué des notaires explique que « Le prix au m2 des appartements anciens, qui s’est établi à 9.890 euros dans la capitale au 2e trimestre 2019, a dépassé le cap des 10.000 euros le mètre carré au mois d’août ».

Des années de hausse pour les prix de l’immobilier à Paris


Cette annonce chiffrée n’est pas vraiment une surprise. Depuis des années, l’immobilier à Paris connaît une flambée spectaculaire qui, si elle ralentit parfois, ne se contredit pas.


En se plongeant dans les archives, cette augmentation est même considérable. En 10 ans seulement, les prix de l’immobilier dans la capitale sont en hausse de 60%. Alors que le coût de la pierre au niveau national est globalement en hausse lui aussi (exception faite de certaines localités), celui de Paris est au-delà de tout ce que l’on pouvait imaginer.

Aux côtés des prix de l’immobilier à Paris, les tendances nationales


Si le cas de la capitale affole les baromètres immobiliers, les notaires se sont également penchés sur le marché national. Et il est lui aussi témoin d’une pluie de records. Ainsi, entre juin 2018 et juin 2019, plus d’un million de transactions immobilières ont eu lieu sur le territoire, donnée confirmée par l’Insee. Du jamais vu qui pourrait encore progresser cette année sous l’impulsion d’acquéreurs toujours plus nombreux.


Enfin, les prix de l’immobilier en France sont eux aussi en augmentation au second trimestre 2019. Au printemps (entre avril et juin 2019), ils ont progressé de 3,2%/m². Une tendance qui fait écho à l’engouement des Français pour la pierre. Il faut dire qu’aujourd’hui être propriétaire est plus rentable qu’être locataire en quelques mois seulement. Vous pensez rester deux ans ou plus dans votre logement ? Achetez votre bien !